fbpx
Nous contacter
Prépa ISP - 18, rue de Varenne - 75007 Paris - Secrétariat 01 49 30 58 07
Accueil > Magistrature > ENM Admissibilité 2021 (1er, 2ème et 3ème concours) - 1er, 2ème et 3ème concours

ENM - Les 3 concours

Les conditions d’accès aux trois concours (sauf modification des conditions d’âge)

Le concours externe (ou 1er concours) est ouvert aux candidats âgés de 31 ans au plus et titulaires d’un diplôme sanctionnant 4 années d’études ou d’un diplôme admis en équivalence. Nombre de places : environ 220.

Le concours interne (ou 2ème concours) est ouvert aux candidats de la fonction publique en activité depuis plus de 4 ans (et toujours en activité) et âgés de moins de 46 ans. Une trentaine de places est proposée chaque année.

Les candidats au 3ème concours doivent avoir une expérience professionnelle dans le privé de plus de 8 ans et être âgés de moins de 40 ans. Une quinzaine de places est proposée chaque année.

 

La réforme des concours 2020 : les quelques points fondamentaux

Pour le concours externe :

1) L’épreuve de synthèse de dossier devient une épreuve d’admissibilité.
2) Il n’y a plus que 3 épreuves juridiques au lieu de 5.
3) Le programme de droit public à l’admissibilité est allégé.
4) Les épreuves d’admission sont allégées (moins d’oraux techniques et un choix des matières).
5) Les programmes des matières peuvent être modifiées (décret à paraitre).

 

Pour les deuxième et troisième concours :

1) L’épreuve de synthèse de dossier devient une épreuve d’admissibilité.
2) Il n’y a plus que 2 épreuves juridiques au lieu de 5.
3) L’épreuve de droit public à l’admissibilité est supprimée.
4) Les épreuves d’admission sont allégées (moins d’oraux techniques et un choix des matières).
5) Les programmes des matières peuvent être modifiées (décret à paraitre).

 

LES EPREUVES DU CONCOURS EXTERNE

Cinq épreuves d’admissibilité

1- Dissertation de Culture Générale, 5 heures, coef. 4.

2- Dissertation (5 heures) ou cas pratique (3 heures) de droit civil et de procédure civile, coef. 4 (Le coefficient est le même que le sujet soit une dissertation ou un cas pratique).

3- Dissertation (5 heures) ou cas pratique (3 heures) de droit pénal et de procédure pénale, coef. 4 (Le coefficient es le même que le sujet soit une dissertation ou un cas pratique).

Le choix de la matière sur laquelle porte le cas pratique et la dissertation est fait par le jury afin de favoriser l’égalité des candidats, de faciliter l’organisation et d’éviter des stratégies de révision. Si la dissertation porte sur la matière civile, le cas pratique portera obligatoirement sur la matière pénale (et inversement).

4- Deux questions de droit public, 3 heures, coef. 2

5- Synthèse de dossier, 5 heures, coef. 3.

 

Quatre (ou cinq) épreuves d’admission

1- Table ronde collective (entre 3 et 5 participants), 30 mn et entretien individuel. Exposé de 10 mn sur un sujet tiré au sort suivi de questions, 40 mn (après une préparation de 30 mn), coef. 6 pour les 2 épreuves.

2- Interrogation orale, au choix du candidat en droit social ou en droit commercial, 25 mn (préparation de 5 mn, 10 mn d’exposé, 10 minutes de questions), coef. 4.

3- Interrogation orale, au choix du candidat en droit européen ou en droit international privé ou le droit administratif, 25 mn (préparation de 5 mn, 10 mn d’exposé, 10 minutes de questions), coef. 4.

4- Interrogation d’anglais, 30 mn (après une préparation de 15 mn), coef. 2.

5- Interrogation orale de LV2 (facultative, à choisir entre espagnol, allemand, italien ou arabe), 30 mn (après une préparation de 15 mn), coef. 1. Seuls les points au-dessus de 10/20 sont comptabilisés.

 

 

LES EPREUVES DU CONCOURS INTERNE ET DU TROISIEME CONCOURS

Quatre épreuves d’admissibilité

1- Dissertation de Culture Générale, 5 heures, coef. 4.

2- Cas pratique (3 heures) de droit civil et de procédure civile, coef. 4.

3- Cas pratique (3 heures) de droit pénal et de procédure pénale, coef. 4.

4- Synthèse de dossier, 5 heures, coef. 3.

A noter : Plus de dissertation juridique en matière civile, comme en matière pénale, plus d’épreuve écrite de droit public.

 

Trois (ou quatre) épreuves d’admission

1- Table ronde collective (entre 3 et 5 participants), 30 mn et entretien individuel, 40 mn (les questions du jury auront pour point de départ un dossier RAEP fourni par le candidat), coef. 6 pour les 2 épreuves.

2- Interrogation orale, sur l’organisation de l’Etat et de la justice et les libertés publiques, 25 mn (préparation de 5 mn, 10 mn d’exposé, 10 minutes de questions), coef. 4.

3- Interrogation orale, au choix du candidat en Droit social ou en Droit commercial, 25 mn (préparation de 5 mn, 10 mn d’exposé, 10 minutes de questions), coef. 4.

4- Interrogation orale facultative de LV (anglais, espagnol, allemand, italien ou arabe), 30 mn (après une préparation de 15 mn), coef. 1. Seuls les points au-dessus de 10/20 sont comptabilisés.

A noter : Le droit public supprimé à l’écrit devient une interrogation orale. L’épreuve de DIP et Droit européen est supprimée. La langue vivante devient facultative, l’anglais n’est plus imposé.